La loi anti-gay russe appliquée pour la première fois

La deuxième ville de Russie a fait appliquer pour la première fois une loi qui condamne tout acte d’ordre public qui fait la promotion de l’homosexualité ou de la pédophilie. Un texte qui est entré en vigueur au mois de mars. La première victime de ce texte profondément homophobe est un leader de l’association GayRussia, Nikolaï Alexeev. Ce qui lui est reproché? Avoir défilé en avril devant la Maison de la culture pour les jeunes de Saint-Petersbourg avec des pancartes pour dénoncer la loi qui aujourd’hui le condamne. La justice l’oblige à verser la somme de 5000 roubles (155 francs) mais il entend faire recours devant la Cour constitutionnelle russe et la Cour européenne des droits de l’homme.

Qu’un début

Il y a fort à parier que de nombreuses condamnations similaires vont fleurir. En effet, lors du défilé du premier mai pas moins de 17 manifestants LGBT ont été arrêtés dans cette ville du nord-ouest du pays pour avoir commis des faits similaires à Nikolaï Alexeev.

Ces faits nous rappellent qu’en Russie les droits des homosexuels sont loin d’être acquis. Les Gay Pride que l’on tente d’y organiser depuis 2006 sont sans cesse attaquées. Rappelons enfin que le législateur russe a considéré l’homosexualité comme un crime jusqu’en 1992 et comme une maladie mentale jusqu’en 1999.

Tags: , , (voir l’index)

Article source: http://360.ch/blog/magazine/2012/05/saint-petersbourg-premiers-effets-de-la-loi-anti-homosexuels/


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by Rencontre transexuels.